L'ensapBx au SOLAR DECATHLON 2018 !

SOLAR DECATHLON MIDDLE-EAST DUBAÏ 2018

L'ensapBx est sélectionnée pour la compétition SOLAR DECATHLON 2018 MIDDLE EAST qui se déroulera à Dubaï en 2018.

Avec l'université de Bordeaux, le prototype d’habitat solaire et écologique BaityKool [logement collectif avec une approche bioclimatique] représentera la France à la compétition interuniversitaire.

Responsable pédagogique ensapBx: Ferran Yusta Garcia
Référent étudiant ensapBx : Pamela Saillant

Responsable pédagogique Université de Bordeaux : Philippe LAGIERE

L’atelier de conception, au sein de l'ensapBx, a débuté !

Suivez le projet BaityKool est sur facebook et sur http://baitykool.com/

L'ensapBx a déjà participé au Solar Decathlon en 2012 avec le projet SUMBIOSI et en 2014 avec le projet SOLAR SPACE SHIP.

BaityKool, prototype d’habitat solaire et écologique, le défi porté par l’université de Bordeaux, représentera la France à la compétition interuniversitaire Solar Decathlon Middle-East 2018.

Le Solar Decathlon Middle-East va réunir à Dubaï en 2018, 20 universités du monde entier avec l’objectif pour chacune, de réaliser et expérimenter en grandeur réelle, un habitat solaire et écologique à très haute performance et haut niveau d’innovation, sous condition de « climat très chaud ». Cette compétition universitaire internationale en 10 épreuves est un grand défi proposé à des équipes étudiantes de compétences et disciplines multiples, s’appuyant sur des formations, des laboratoires de recherche et des entreprises privées prêtes à collaborer dans ce cadre compétitif.

Candidat parmi plus de 60 projets dont beaucoup proposés par des universités américaines, BaityKool, présenté par l’université de Bordeaux et ses partenaires fait donc partie des 20 projets sélectionnés. La liste a été officiellement dévoilée en présence des équipes concernées ce 5 octobre 2016 à l’occasion du World Green Economy Summit (WGES), sommet mondial de l’économie verte qui se tient actuellement à Dubaï.  
L’université de Bordeaux, forte déjà de 2 expériences de cette compétition (au niveau européen  en 2010 et 2012), porte officiellement le projet BaityKool dans un cadre international, interdisciplinaire et multi-acteurs avec un tout premier réseau de partenaires actifs :
• ensapBx, École Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Bordeaux,
• Arts et Métiers ParisTech, École Nationale Supérieure d’Arts et Métiers,
• Nobatek, centre technologique de la construction durable, opérateur de l’Institut pour la Transition Energétique INEF4,
• An-Najah National University à Naplouse (Palestine),
• Amity University à Dubai (Emirats Arabes Unis).

Le nom de BaityKool est la contraction du mot arabe « baity » ma maison, mon royaume, … associé au très usité anglicisme  « cool » frais, calme, agréable, super, … !  Plus concrètement, le projet vise à concevoir, à réaliser et tester un prototype de logement collectif de 80m2 environ adapté aux climats très chauds, et déclinable sous différentes morphologies en situation urbaine dense et sous des climats caniculaires. Parmi les objectifs, citons au moins 3 points-clés avancés par l’équipe :
> une conception architecturale audacieuse intégrant les fondements du bioclimatisme : le contexte climatique et socio-culturel ainsi que les savoir-faire et savoir-vivre locaux,
> des solutions et actifs technologiques issus de recherches pointues en ingénierie de nouveaux systèmes solaires, de solutions de ventilation ainsi que de matériaux innovants ; seront aussi explorées les innovations transférées d’autres secteurs dont en particulier ceux de l’aéronautique et du numérique,
> enfin, une vision interdisciplinaire large associant des compétences en écotechnologie, santé, confort et qualité de l’air, cognitique et domotique, et en économie.
Nobatek/INEF4, des laboratoires de recherche universitaires dont l’Institut I2M (Mécanique et Ingénierie de Bordeaux), le Groupe de Recherche GRECCAU (Environnement, Confort et Conception pour l'Architecture et l'Urbanisme) de l’ensapBx sont au cœur du projet et trouvent ici l’occasion de pousser leurs recherches dans un cadre compétitif original à forte visibilité, avec l’appui d’équipes étudiantes qui apportent leur dynamisme, leur fraicheur et un vrai regard sur l’habitat de demain.

Les prochaines étapes de BaityKool sont :
> La préparation du premier WorkShop qui réunit, mi-décembre à Dubaï, les équipes pour détailler les règles du concours mais aussi dévoiler leur premier design et la maquette de leur projet,
> La mise en place du consortium de partenaires publics et privés, qui vont d’abord, collaborer et contribuer au développement du projet, puis assurer son transfert vers le secteur économique. La finalité du projet est bien d’apporter des réponses concrètes pour adapter notre habitat urbain aux conditions caniculaires d’une part, et d’ouvrir de nouvelles opportunités de marché à l’international. 

Á propos du Solar Decathlon : Créé à l'initiative de l'US Department of Energy en 2002, le Solar Decathlon est un concours biennal international d'architecture, de design, d'urbanisme et d'ingénierie dont le but est de développer l’émulation, l’innovation, la transmission des savoirs et de la recherche dans le domaine des énergies renouvelables et notamment de l'habitat passif, bioclimatique et de l'énergie solaire. Le défi proposé à des universités du monde entier est de concevoir - dans un cadre académique, et sur une période de deux années – un prototype de 80 m² environ utilisant le soleil comme unique source d’énergie, puis de le construire et tester pendant les 6 semaines du concours sur un même site. Chaque prototype est soumis à une série de dix épreuves qui permettent d’évaluer l’architecture, l'ingénierie, l'efficacité énergétique, la balance électrique, le maintien des conditions de confort, le fonctionnement des équipements électroménagers, la faisabilité économique et la capacité du projet à se développer de manière industrielle, la capacité à communiquer ses idées et la qualité des échanges que chaque équipe entretient avec le public accueilli pendant des visites organisées, la soutenabilité et l'innovation. Ces épreuves sont évaluées soit par des jurys composés d'experts internationaux de renoms à qui chaque équipe présente son prototype et son étude sur la base du dossier élaboré au cours des deux années du projet, soit par des mesures continues du comportement de chaque prototype (monitoring) durant la durée de la compétition.