Séminaire /// Actualités de la recherche en Histoire de l'architecture - XVIe -­ XXIe s.

Fruit d’un partenariat entre l’université Bordeaux Montaigne, arc en rêve centre d'architecture et l’école nationale supérieure d’architecture et de paysage de Bordeaux - ensapBx,  le séminaire doctoral mutualisé « Actualités de la recherche en histoire de l’architecture » s’adresse  aux  étudiants  de  master  et  de  doctorat  des  deux  institutions  et,  plus  largement,  de  toute personne intéressée.

Il s’articule autour d’une série d’invitations de chercheurs, historiens et architectes français et étrangers reconnus dont les contributions récentes (ouvrages, expositions, œuvres architecturales..) nourrissent la construction de l’histoire de l’architecture. Engageant à une lecture serrée de postulats, discours, projets et principes méthodologiques, chaque séance fournira l’occasion d’un retour sur la construction d’un travail de recherche inscrivant pleinement l’histoire de l’architecture dans une perspective culturelle et sociale.

Le séminaire favorise ainsi la présentation de chercheurs dont les approches sont à  la  croisée de plusieurs champs disciplinaires (anthropologie urbaine, visual studies, archéologie du bâti, histoire des techniques, sémantique…), réexaminent en profondeur des dossiers documentaires classiques (archives corporatives, documents de chantiers, entreprises éditoriales..) ou renouvellent les sources de l‘histoire de l’architecture (littérature grise, données numériques…).

Séminaire dirigé par Gilles Ragot, Émilie d’Orgeix (UBM), Gilles-­‐Antoine Langlois et Gauthier Bolle enseignants à l'ensapBx

Prochain rendez-vous !

• mardi 3 mai 2016 à 18h à l'ensapBx / amphi 1

Panorama de l'architecture contemporaine : prouesses et folies du béton
par Simon Texier, historien, professeur à l’Université de Picardie

Les nombreuses innovations dont le béton a été le support depuis les années 1990 ont engendré un véritable bouleversement dans la production architecturale.  Phénomène planétaire, cette mutation se manifeste par une disparition progressive de la tectonique classique, par des formes libres et souples, structure et ornement ne faisant parfois plus qu’un. De la Casa de Música de Porto (OMA - Rem Koolhaas) au crématorium municipal de Kakamigahara (Toyo Ito), en passant par le Schaulager près de Bâle (Herzog & de Meuron), les bétons et leur performances croissantes offrent en effet aux architectes les moyens de concevoir des espaces, des formes et des textures jamais produits auparavant.  L’absence de théorie dominante et la variété des programmes contribuent en outre à rendre la production actuelle aussi fascinante qu’énigmatique.

 

 
 
 
 
 
 

 

• mardi 26 avril 2016 à 18h à l'ensapBx / amphi 3 (BER)

Pour une histoire architecturale et socioculturelle de l'architecture
par Franck Delorme,
architecte DPLG, historien de l'architecture et attaché de conservation à la Cité de l'architecture et du patrimoine

L'architecture est un objet manufacturé en même temps qu'une oeuvre plastique ; faire l'histoire d'un édifice, c'est s'intéresser autant aux conditions de sa conception qu'à celles de sa
réalisation. L'architecte en action évolue dans un milieu socio-culturel et son architecture est ellemême prise dans un contexte politique, économique, technique et esthétique. (...)

Téléchargez la fiche conférence

 

 

 

 

 

 

 

c'est déjà passé ...

• mardi 12 avril 2016 à 18h à à arc en rêve centre d'architecture

L'aventure du béton assemblé : de l'ossature au refend porteur
par Yvan Delemontey,
architecte, docteur en architecture, enseignant à l'EPFL

S’étendant sur une dizaine d’années depuis la Libération, la Reconstruction est une période décisive dans l’histoire de l’architecture française. Elle se caractérise à la fois par la mise en oeuvre à l’échelle nationale des théories urbanistiques modernes issues de l’entredeux- guerres et par la volonté d’industrialiser le bâtiment. (...)

Téléchargez la fiche conférence

 

 

 

 

 

 

 

• mardi 29 mars 2016 à 18h à l'ensapBx / amphi 3 (BER)

Recherches en histoire, projets en architecture
par Raphaël Labrunye
, architecte DPLG, docteur en histoire et enseignant-chercheur à l’ENSA de Bretagne

Les écoles d'architecture développent des programmes de recherche au sein de leurs laboratoires et forment à la recherche de plus en plus d'architectes. Bousculant la tradition nonuniversitaire des ENSA, ces formations ouvrent de nouveaux champs de pratique architecturale.
Au travers du parcours d'un enseignant-chercheur-praticien, la conférence tentera d'exposer les apports de la recherche en histoire dans la pratique professionnelle.

Téléchargez la fiche conférence

 

 

 

 

 

 

• mardi 15 mars 2016 à 18h  à arc en rêve centre d'architecture
salle communication - niveau 1

Janus architecte,
la double temporalité de l'architecture
par Philippe Potié, architecte, historien, professeur à l'ENSA Versailles et membre du laboratoire LéaV

L’espace architectural fait résonner une double temporalité dont on ne perçoit pas toujours les accords. Distraits par les bruits de débats que jouent ici la modernité contre la postmodernité,
comme autrefois les Anciens contre les Modernes, la complémentarité des temps dont l’architecture se fait le théâtre est largement éclipsée par le vacarme de la querelle stylistique. (...)

Téléchargez la fiche conférence

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Conférence annulée !
Une nouvelle date sera communiquée ultèrieurement.
• mardi 8 mars 2016 à 18h à l'ensapBx / amphi 3

Pour une approche socio-culturelle des pratiques patrimoniales contemporaines
par Manolita Filippi, Historienne et historienne de l'art, docteur en histoire socio-culturelle spécialité architecture, chercheur à l'ENSA Versailles

Comment parler, aujourd'hui, des pratiques de patrimonialisation de l'architecture : «machinerie patrimoniale » ou au contraire «acte de création » ?

À travers différents exemples concrets, européens mais aussi asiatiques, il s'agit d'éclairer la diversité de la mise en oeuvre des pratiques patrimoniales contemporaines, mais aussi d'en soulever l'incroyable complexité. (...)

Téléchargez la fiche conférence

 

 

 

 

• mardi 1er mars 2016 à 18h à arc en rêve centre d'architecture
salle communication - niveau 1

Le Corbusier
le dessin comme outil

par Danièle Pauly, Historienne, auteure du catalogue raisonné de l’œuvre dessiné de Le Corbusier
 
En prenant comme support le corpus de dessins de Le Corbusier (études des années de formation, croquis de voyages, esquisses d'architecture, études sérielles pour la peinture), le propos vise à montrer combien le dessin représente tant la «mémoire» de l'architecte et le moyen de fixer les références accumulées au fil des périples, que l'outil par excellence de la matérialisation de son processus de conception.

Téléchargez la fiche conférence

 

 

 

 

 

• mardi 9 février 2016 à 18h arc en rêve centre d'architecture
salle communication - niveau 1

Au delà du béton brut : Rudolph, Pei, Kahn et la matérialisation du matériau
par Réjean Legault, Professeur à l'École de design de l'Université du Québec à Montréal

Empruntant aux travaux qui replacent le matériau et le « faire » au centre de la réflexion théorique en art et en anthropologie, la conférence propose une relecture des essais de Réjean Legault sur Paul Rudolph, I.M. Pei et Louis Kahn, ainsi qu'un retour sur leur inspiration première : le béton brut de Le Corbusier. Ce nouvel éclairage invite à penser que la production des formes matérielles découle d'une véritable lutte entre l'architecte et la matière, en un processus où se manifeste « l'indiscipline du matériau ». La conférence vise ainsi à jeter un autre regard sur le travail créatif de l'architecte, et le processus de concrétisation de l'objet architectural.

 Téléchargez la fiche conférence

 

 

 

 

 

• mardi 8 décembre 2015 à 18h à arc en rêve centre d'architecture
salle de communication - niveau 1

Les lieux du sensible : villes, hommes, images
par Alain Mons, Professeur en Sciences du territoire et de la Communication, membre du MICA (Université Bordeaux-Montaigne)

Alain Mons revient sur la façon dont il envisage l'étude de la ville comme une « traversée de disciplines » convoquant de multiples champs des sciences sociales. Mettant en scène un paysage urbain diffus et proliférant par sa diversité de signes, « Les lieux du sensible », engagent à une lecture pluridisciplinaire de la ville contemporaine. L'ouvrage illustre combien la confluence d'approches peut enrichir le regard posé sur la ville et ses habitants en interrogeant l'urbanité au sens large à travers les fluctuations de sa perception et l'instrumentalisation de son paysage.   

Téléchargez la fiche de conférence

 

 

 

 

• mardi 17 novembre 2015 à 18h à arc en rêve centre d'architecture
salle communication - niveau 1

Sens dessus dessous : le pont de Basento
par Victor JONES, architecte - Fièvre Jones, Los Angeles, professeur adjoint en architecture - university of Southern California

La conférence évoque les obstacles rencontrés par deux visionnaires, Serge Musmeci (1926-1981) et sa partenaire, l'architecte Zénaïde Zanini, à mettre en oeuvre leurs rêves à travers la conception élaborée du pnt Basento, dans un pays en difficulté, au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale. Cette oeuvre fut le couronnement de la carrière de Sergion Musmeci, un ingénieur italien peu connu. Son ambition est de modifier l'image ternie d'une ville en transformant un lieu dont l'existence même a été menacée à plusieurs reprises par la pauvreté, les catastrophes naturelles et la guerre. (...)

Téléchargez la fiche de conférence