Les primés de l'ENSAP BORDEAUX en 2017

Vignette primes 2017

L'ENSAP BORDEAUX présente ses chaleureuses félicitations aux primés de l'année 2017.

Adeline Le Cocq, diplômée en architecture en février 2017 et Augustin Descamps, diplômé en paysage en novembre 2016 ont obtenu une résidence d'artistes dans le cadre du concours : "Création en cours", en proposant de créer un jardin au sein de la cour de récréation d'une école.
P
orté le Ministère de la Culture et de la Communication et le Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ce concours crée de nouveaux ponts entre la culture et la jeunesse en permettant cette année à 130 jeunes artistes de s'installer en résidence dans les écoles et collèges les plus éloignés de l'offre culturelle. 
Suivez ici leur projet.

• Sandrine Iratcabal, diplômée en architecture en 2013-2014, a obtenu une résidence d'artistes dans le cadre du concours : "Création en cours", pour son idée de construction de projet en mousse rigide bleue pour sensibiliser les élèves à la fabrication des territoires et du cadre de vie en leur permettant de prendre part à l’intégralité d’un processus de projet en architecture. Retrouvez ici son projet.

• Julie Bonvallet, Claire Hubschwerlin, César Lacoste, Antoine Mambrini, Louis Rousseau et Alessandra Tedeschi, étudiants / diplômés de l'ENSAP BORDEAUX ont été désignés lauréats du concours Silver Dom'Innov  le 21 septembre lors de la biennale Agora.

Ce concours, organisé par Logévie, l'ENSAP BORDEAUX, avec le soutien du pôle CREAHD et  parrainné par Eiffage Construction, la Caisse des Dépôts en partenariat avec ALOGIA, Autonom'Lab et AG2R LA MONDIALE avait pour but de faire réfléchir des équipes pluridisciplinaires sur la conception du logement senior innovant de demain. 
La résidence solidaire, imaginée par l'équipe lauréate, notamment autour du plaisir d’habiter pour tous, de l’adaptabilité, la solidarité et l’ouverture vers l’extérieur a conquis le jury présidé par l’architecte Xavier Leibar.

• L'équipe Ginger’s composée de Laura Stoeffel (étudiante en master2), Audrey Bousigues (étudiante en master2), et de Valentin DUCROS (étudiant Licence bois à l'université de Bordeaux), lauréats en juin 2017 du concours INTERFORET BOIS 42 :
> 1er prix du jury présidé par Wolfgang Winter, professeur, ingénieur structure, Technische Universität Wien (ex aequo avec l'équipe de Clermont/Saint Etienne)
> Prix des Internautes
Le projet sera utilisé pour le concours européen EVOLUTION par les compagnons du devoir en février 2018 lors du salon professionnel EUROBOIS durant lequel chaque équipe devra utiliser les différentes machines de programmation numérique pour réaliser en live deux oeuvres architecturées.

Vincent Heynard, étudiant en HMONP, a obtenu avec son équipe, le premier prix régional du concours national d’architecture « bâtiments biosourcés » 2016-2017 pour son projet "Emprunt" que vous pouvez retrouver ici (page 12).
Les candidats ont dû proposer un projet de construction ou de réhabilitation intégrant des matériaux biosourcés, selon les critères du label «bâtiment biosourcé», défini par l’arrêté du 19 décembre 2012.
Laure Gadret, diplômée en architecture en 2016-2017 a obtenu quant à elle le deuxième prix national de ce même-concours, pour son projet "Centre de recherche et de formation en phytoremédiation" que vous pouvez retrouver ici (page 21) 

. André Guiraud, diplômé en architecture en 2012 et en HMONP en 2014, a obtenu avec son équipe, le second prix du concours International Europan 14 à Alcoy en Espagne sur le thème des "Villes productives". 
EUROPAN est un concours d’idées d’architecture et d’urbanisme suivi de réalisations lancé simultanément tous les deux ans dans une vingtaine de pays européens autour d’un thème commun et à partir de situations urbaines concrètes proposées par des collectivités.
Retrouvez les images du projet sur leur site.

Elsa Bizouard diplômée en paysage en 2016 - 2017 est sortie lauréate du prix national des jeunes talents de la Fédération Française du Paysage. Suite à la sélection de son diplôme au concours « jeunes talents 2017 » de la FFP parmi les 5 finalistes, elle a eu l'opportunité de présenter son TPFE : "La rumeur" le 1 décembre à la maison de l’architecture à Paris devant un jury composé de :

- Claire Gautier, Paysagiste et Grand prix national du paysage 2016, Présidente du jury
- Henri Bava, Paysagiste et Vice-président de la Fédération Française du Paysage
- Nicolas Chanvin, Paysagiste et lauréat de la session 2016 des nouveaux talents, Diplômes de paysage
- Karine Mangin, membre du bureau des paysages et de la publicité au Ministère de la Transition écologique et solidaire
- Odile Marcel, philosophe et Présidente du collectif Paysage de l'après pétrol.

Chantal Callais, architecte, maître-assistante, historienne, chercheuse, a été nommée au grade de chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres.

Sébastien Girardeau, étudiant en Master 2 Architecture, a reçu le prix de l'Association Bordelaise des Amis de Jacques Chaban-Delmas , pour son mémoire "Réception savante/réception ordinaire. Pour un regard croisé sur les premiers immeubles de logement du quartier du Lac à Bordeaux (1966-2017)", réalisé sous la direction de Gilles-Antoine Langlois.
Créé en 2016, le  prix de l’Association Bordelaise des Amis de Jacques Chaban-Delmas est destiné à aider de jeunes chercheurs. Il récompense un mémoire de master 2 portant sur Bordeaux ou l’Aquitaine durant « le siècle de Jacques Chaban-Delmas » (1915-2000).

Samuel Drapeau, enseignant à l’ensapBx et chercheur à l’UMR Passages 5319 du CNRS primé de l’Académie Nationale des Sciences, Belles Lettres et Arts de Bordeaux.
Le 14 décembre 2017, l’Académie Nationale des Sciences, Belles Lettres et Arts de Bordeaux a remis le Prix d’histoire Arlette et Charles Higounet à Samuel Drapeau, jeune docteur en histoire de l’art médiéval.

Ce prix couronne l’auteur d’une thèse ou d’un travail de recherche sur le Moyen-Âge, dans la lignée des travaux du professeur Charles Higounet. Doté par la Fondation éponyme créée à cet effet, le prix d’histoire 2017 récompense la thèse de Samuel sur « L’église Saint-Michel, la fabrique d’un monument. Étude historique, artistique et archéologique ».
Mené sous la direction du professeur Philippe Araguas, Ausonius (UMR 5607 Université Bordeaux Montaigne), son travail a comblé le manque d’études exhaustives sur cet édifice. Paradoxalement, malgré sa forte empreinte sur le paysage bordelais, l’histoire de l’église restait en partie méconnue. La lacune des sources historiques emmena  Samuel Drapeau à établir une critique d’authenticité à la fois sur le bâti d’époque médiévale et sur les restaurations postérieures. À travers l’histoire urbaine, il proposa une chronologie de la construction de l’église tout en présentant une réflexion sur ses usages et ses usagers. 
Depuis septembre 2017, Samuel Drapeau enseigne à l’École nationale supérieure d’architecture et de paysage de Bordeaux . Maître-assistant associé, il dispense des cours d’histoire et culture architecturales et encadre des étudiants de master. Il est chercheur de l’UMR Passages.

Manon Labarchède, architecte DE diplômée de l'ENSAP Bordeaux, doctorante au laboratoire de recherche PAVE sous le direction de Guy Tapie, est lauréate d’une bourse doctorale de 10 000 euros décernée par la Fondation Médéric Alzheimer.

%MCEPASTEBIN%