Les leçons de l'édicule

 

Présentation & Rendus : les leçons de l’édicule

• jeudi 19 avril à 12h00 au 308 - maison de l'architecture en Nouvelle Aquitaine

exposition visible jusqu'au 25 avril 2018

module d'analyse historique S4- UE 4-4 / travaux dirigés d'analyses historiques (deuxième année architecture de l'ENSAP)
enseignants responsables : Gauthier Bolle, Laurence Chevallier, Samuel Drapeau, Michel Lorenz, Sylvain Schoonbaert et Violaine Trolonge.

L’histoire de l’architecture est principalement enseignée à l’ENSAPBx par le biais de cours magistraux. La mise en œuvre d’un travail dirigé est l’occasion de développer le regard critique des étudiants et de mettre en perspective les éléments théoriques transmis par les cours. C’est aussi l’occasion de mettre en lien ces connaissances avec les compétences développées à travers les enseignements d’analyse, de conception et de représentation de l’architecture. Cette année, la question centrale de cet exercice est d’éclairer la façon dont un architecte engage, dans le contexte singulier de la petite échelle, sa pensée, son langage, sa théorie. Que l’édifice soit pérenne ou non, la conception d’un pavillon, d’un édicule ou d’un petit monument incarne la question de l’expression architecturale en lui étant parfois entièrement dédiée. Quelles sont alors les « leçons » que l'on peut tirer de cet édicule ?

Ces « leçons » sont celles qui peuvent être tirées par l’architecte lui-même au sein de son œuvre propre – si l’on pense au cabanon de Le Corbusier et au développement de sa réflexion sur l’espace minimal – ou au sein de l’œuvre d’autres architectes – si l’on considère par exemple les nombreux avatars du Tempietto de Bramante imaginés au fil du temps. On peut aussi poser l’hypothèse que l’édicule est une sorte de parangon théorique, matérialisant les conceptions d’un créateur à un instant donné. Qu’il soit prototype, miniaturisation, démonstration, condensé théorique, c’est autant la conception que la réception de ces édicules au fil du temps qu’il faut investiguer pour interroger la pertinence et la pérennité des concepts proposés à travers lui.

Pour répondre à ces questions, les rendus, par équipe, associent un article inédit d'analyse, élèments graphiques et une maquette sur un édicule donné. Ainsi, le travail collégial permettra d'éclairer 25 projets d'édicules, de natures diverses, conçus et réalisés du XVIIIe siècle à nos jours dans le monde entier.