La formation paysage

Une réponse pédagogique aux enjeux contemporains du paysage

L'ensapBx forme depuis 1991 des paysagistes. Depuis 2015 le diplôme de paysagiste DPLG est remplacé par le diplôme d'Etat de paysagiste (DEP) conférant grade de Master.
La formation a donc été profondément rénovée en 2015, passant d’un cursus de 4 à 5 années. Cela a conduit l’établissement à proposer un nouveau programme pédagogique conforme au modèle universitaire européen de type licence-master-doctorat. Ce dossier d'habilitation a été présenté au Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche (CNESER) lors de sa séance du 17 mars 2015.

 Une offre de formation cohérente et articulée

L’enjeu de la mise en place du Diplôme d’Etat de Paysagiste pour l’établissement a été de construire une cohérence d’établissement en trouvant les modalités de correspondance entre le système de référence « licence/master/doctorat » et le format proposé par la réforme « cycle préparatoire/DEP ». Ainsi, dans un strict respect du cadre fixé pour cette réforme, l’offre de formation en paysage telle qu’elle est aujourd’hui mise en place vise simultanément à construire ces articulations de façon à consolider la cohérence des formations de l’établissement et à renforcer et rendre possibles les convergences avec les universités. C’est pourquoi un rôle singulier a été octroyé à l’année de DEP2 situé à bac+3. Elle constitue une articulation indispensable entre les systèmes « 2+3 » et « 3+2 » et est sanctionnée par le diplôme d’études en paysage (DEEP) conférant le grade de licence (accréditation en cours). Cette articulation permet par ailleurs d’adapter au mieux la formation aux besoins spécifiques des étudiants issus de la voie interne ou de la voie externe, alors que la délivrance du DEEP facilite les possibles réorientations notamment vers les parcours de masters co-accrédités avec l’université de Bordeaux-Montaigne ou l’accès au marché du travail pour les étudiants qui le souhaitent.

L’offre de formation en paysage se décline donc aujourd’hui de la manière suivante :
— un cycle préparatoire d’études en paysage (CPEP)
— un cycle conduisant au diplôme d’études en paysage (DEEP), conférant le grade de licence (en cours d’accréditation)
— un cycle conduisant au diplôme d’État de paysagiste (DEP), conférant le grade de master
— un cycle conduisant au doctorat en architecture et paysage avec l’école doctorale Montaigne Humanités de l’Université de Bordeaux-Montaigne.

Recrutés juste après le bac, à bac + 2 (120 ECTS) ou à bac + 3 (180 ECTS), les étudiants suivent un cursus qui conduit au métier de paysagiste, professionnel du paysage et du projet de paysage de haut niveau. Ils sont alors en capacité de répondre à des enjeux sociétaux et environnementaux contemporains spécifiques et d’intervenir à diverses échelles socio-spatiales, du jardin à l’espace urbain et au grand territoire.
Une fois titulaire du DEP, les étudiants ont la possibilité de poursuivre leurs études en cycle doctoral ou d’accéder à des formations spécialisées de niveau post-master.

Documents à télécharger

Le dossier d'habilitation 2015-2018
La plaquette de présentation des études de paysage