Les stages

Formation paysage DEP :
Les stages font partie du cursus de l’étudiant et constituent un moment privilégié de contact avec le monde professionnel. L’accompagnement, l’encadrement de ces temps d’insertion sont particulièrement importants.
12 semaines de stages obligatoires réparties en deux périodes :
- Stage 1 en DEP 1 positionné en S6 de 22 jours minimum valant 4 ECTS, ou 154 h minimum.
- Stage 2 en DEP 3 positionné en S10 de 45 jours minimum valant 6 ECTS, ou 309 h minimum afin de garantir la gratification légale.
Un fractionnement du stage 2 est possible dans la même structure, dans le respect de la réglementation en vigueur (règlement des études, code du travail).

Les deux périodes de stages doivent offrir à l’étudiant deux expériences d’échelle et de nature de travail différentes, dans la diversité des manières de pratiquer le métier de paysagiste. Ces choix sont au préalable argumentés par l’étudiant au sein d’un projet de stage sous forme d’une production écrite de 2 pages maximum. Il en formule ses idées de types de structures, ses envies, curiosités, besoins, envers telle ou telle pratique ou domaine de l’action paysagiste et agit comme feuille de route de son insertion professionnelle. Il en indique également quels savoirs pédagogiques il mobilisera dans ses stages. Ce projet de stage fait l’objet d’une élaboration dans un cadre pédagogique et administratif et est visée par une « commission des stages ». Il est modifiable et évolutif en fonction des opportunités saisies par l’étudiant dans ses recherches de stages.

La « commission des stages » est composée de Stéphane Duprat, Dominique Henry (coordination), enseignants et Sandra Naud et/ou Marie-Noëlle Piret du service de l’accompagnement professionnel.

Procédure de validation :
- procédure pour la convention de stage
- guide d’observation pratique et de participation en stage en ligne sur le site de l’école pour aider l’étudiant à se positionner par un retour réflexif sur la façon dont l’expérience de stage a modifié sa vision de paysagiste.
- séance de débat collectif.

 

 

Formation DPLG :
Les étudiants doivent effectuer pendant chacune des trois premières années de leur cursus (première et deuxième années du deuxième cycle et première année du troisième cycle), un stage de 3 semaines minimum à 3 mois maximum. La période de stage ne doit pas empiéter sur le temps scolaire. Il n'existe plus de stage de première année pour les étudiants qui sont encore dans le cycle de formation DPLG.
Le stage de deuxième année s'effectue en entreprise, agence, collectivité territoriale, CAUE, etc.
Le stage de troisième année s'effectue en agence, dans les services de collectivités territoriales, aurpès des CAUE ou après accord de la Commission de la Pédagogie et de la Recherche (CPR) en laboratoire de recherche. Au cours de sa scolarité, l'étudiant devra obligatoirement effectuer un stage de trois semaines minimum en agence de paysagiste.

Procédure de validation
L'école passe alors une convention avec la structure d'accueil. Cette convention signée par l'ensemble des parties (structure d'accueil, étudiant, directeur de stage, école) est remise par l'étudiant 15 jours avant le début du stage à l'administration.
Chaque stage donne lieu à un rapport de stage contenant l'attestation de fin de stage remplie de la structure d'accueil.
Le rapport portant sur un sujet spécifique doit être écrit (15 à 30 pages) et être composé (sous réserve d'accord ou de dispositions contraires données par le directeur de stage) des éléments suivants :
- d'un journal de bord relatant quotidiennement l'expérience concrète de l'étudiant sur son lieu de stage,
- de réflexions personnelles, d’observations, de questionnements mettant en rapport ce stage avec le cursus, la profession de paysagiste,
- si nécessaire, d'une annexe comprenant des références, documents, croquis, photos, illustrations, etc.

Les étudiants doivent remettre leur rapport au bureau des stages à la date indiquée qui les transmettra aux directeurs de stage. Le directeur de stage apprécie le rapport de stage, le valide ou demande un complément.

Les étudiants diplômables ne sont autorisés à soutenir leur travail personnel de fin d’études qu’après validation des stages prévus au cursus.

>>> Pour consulter les offres de stages et les offres d'empois, cliquez ici