Workshop Totem - dans le cadre 'Le Tram du Bois'

Construction d’un totem bois - Parvis de l’Hôtel de Région Nouvelle Aquitaine - Le Tram du Bois
dans le cadre du congrès Woodrise - Bordeaux 2017

encadrement pédagogique - Keita AOSHIMA, professeur au Shibaura Institute of Technologie, Régis LE NORMAND et Jean-Jacques SOULAS, enseignants STA à l'ensapBx

Durant le semestre passé, l’atelier de projet du master « Architecture, Ingénierie et Environnement dans la Ville Durable »  a développé un partenariat avec le FCBA et des institutions régionales liées à la filière bois dans le cadre d’un congrès international centré sur les constructions bois de moyenne et grande hauteur dont la structure est réalisée en bois ( Woodrise - 2017 ) du 12 au 15 septembre 2017 à Bordeaux.

Le congrès est organisé par le FCBA, avec l’appui du BRI - Japon et de FP Innovations - Canada.

Lors de la visite d’une délégation Japonaise àl'ensapBx, il a été décidé d’organiser un workshop destiné aux étudiants durant la semaine précédant ce congrès, avec la partcipation de plusieurs étudiants en architecture Japonais du Shibaura Institute of Technologie ainsi que du Tokyo Institute of Science.

Durant ce workshop, du 4 au 11 septembre, un totem d’importance significative est construit, sur le parvis de l’Hôtel de Région, symbolisant l’audace, la performance et la modernité du matériau bois, en montrant la transition entre matériau brut et structures évanescentes.

Un tracé au sol est établi sur lequel sont assemblés plusieurs niveaux de pièces rabotées ( 100 X 250 mm ) en pin maritime. Les pièces sont assemblées entre elles au moyen d’entailles à tiers-bois ou à mi-bois, renforcées par vissage.
Au fur et à mesure que le « socle » s’élève, jusqu’à environ 1,70 m du sol, les différents niveaux de madriers, d’abord jointifs, sont séparés par des entretoises d’épaisseur croissante afin d’évoquer l’allègement progressif de ce socle massif, assurant la stabilité de la partie supérieure. Au niveau de l’arase supérieure, des pièces rejoignent deux à deux les sommets du socle afin de le rigidifier.

Les étudiants développent une structure très aérienne, conçue selon les principes de la tenségrité, en utilisant des barres en bois de section 80 X 80 mm et de longueur 3 m au maximum, reliées au moyen de câbles en acier de 4 mm de diamètre.

Les câbles sont tendus à l’aide de ridoirs frappés sur des crochets de levage fixés aux extrémités des barres de bois.
La forme et les dispositions de cette partie supérieure n’est pas imposée mais est déterminée en concertation avec les participants au workshop.
L’objectif étant de s’élever jusqu’à une hauteur de 10 m environ au dessus du sol.