ARPEGE

Architecture, Recherche et Pratique Expérimentale à la Grande Echelle

Directeur - Claire Parin, architecte DPLG, docteur en urbanisme et aménagement, HDR, Professeur
envoyer un e-mail

Date de création : 2009

Orientations scientifiques

ARPEGE traduit la volonté de composer une équipe de recherche où des chercheurs confirmés – architectes, urbanistes, historiens, sociologues-, et des praticiens pleinement engagés dans la pratique projectuelle architecturale et urbaine, à l’échelle nationale ou internationale, s’interrogent ensemble sur les mécanismes de genèse de projet.

Il s’agit de mettre au point une véritable maïeutique permettant de mettre en évidence les mécanismes décisionnels d’un processus créatif où entrent en considération : culture architecturale et urbaine, systèmes de référence, enjeux des protagonistes, savoirs faire techniques, opportunités, contexte,  hasards et circonstances extérieures.
L’objectif est d’accompagner le temps du projet dans une démarche réflexive, d’analyse régulière et d’objectivation des décisions qui entrent en jeu dans le processus créatif. Il s’agit de mettre au point une méthode d’observation et d’interrogation qui permette de révéler les motivations du passage à l’acte. Cette méthode engage chercheurs et praticiens dans un dialogue régulier d’analyse et d’évaluation soigneusement consigné, mais également dans la mise au point d’un protocole de collecte, d’archivage et d’indexation des traces matérielles du projet.

La procédure relève des méthodes d’analyse de l’histoire du temps présent, et se révèle en retour riche d’enseignements pour la recherche historique classique d’exploitation des sources primaires où toute une part non dite d’actes ou de décisions, qui ne laissent pas de traces, manque dans l’interprétation. Elle vise également à l’explicitation des démarches de projets, à une forme de conscientisation des méthodes projectuelles. La condition post-moderne est celle de la prise en compte de la complexité, de la volatilité des concepts et du renouvellement rapide des systèmes de référence. Elle impose une réactivité qui ne permet plus la mise en place de grilles d’analyse et de grilles de projets rigides et fixes dans le temps. La méthode proposée vise à la mise en évidence de scénarii de projets  et non plus d’un récit unique fondateur et mythique.

Cette maïeutique s’applique autant à l’analyse de projets réels que de projets pédagogiques conduits au sein de l’ENSAPBx où les  membres d’ARPEGE sont tous enseignants. Les bénéfices de ces recherches d’objectivation de l’acte de projet sont attendus autant dans la pratique professionnelle, dans l’enseignement du projet, et dans la recherche historique.

Axes de recherche

1 -  TRANSMISSION et TRANSFERT des savoirs théoriques aux méthodes contemporaines de projet
Travail sur les théories et les doctrines de conception architecturale héritées du mouvement moderne, et sur leur évolution à l’ère de la post-modernité : constat des écarts en théorie et pratique, analyse du processus de fabrication des modèles, décryptage des filiations et des modalités d’hybridation des formes et des références… sont autant d’aspects qui nécessitent d’être abordés à l’échelon international et qui font l’objet de travaux et de publications par les chercheurs appartenant à l’équipe ARPEGE.

2 - MUTATIONS URBAINES ET STRATEGIES, l’architecture de la grande échelle
Réflexion visant à la compréhension des différentes dynamiques (démographiques, économiques, sociales…) qui agissent à différentes échelles et les rapports qu’elles entretiennent avec les structures physiques et culturelles présentes dans le territoire, et à l’appréhension des outils de formalisation concrète de l’espace de la ville, c'est-à-dire de l’élaboration du projet à la grande échelle compris en tant que démarche collective capable de répondre à des demandes de plus en plus complexes. Sur ces différents aspects, la recherche de références et d’éléments de comparaison dans des contextes étrangers, et la mise en regard de langages et d’interprétations différentes des dispositifs spatiaux sont mobilisées pour clarifier les logiques opérationnelles et les systèmes de valeurs pouvant jouer un rôle moteurs au niveau de la conduite des projets.

3 - PRATIQUE ET ENSEIGNEMENT DU PROJET, expérimenter et évaluer
Travail sur la méthodologie du projet, aux différentes échelles concourant à l’organisation de l’espace urbain sur le territoire. La prise en compte de la complexité des problématiques de fonctionnement de la ville contemporaine et de la nécessité d’une forme d’organicité des formes bâties dans une perspective de développement durable amène l’équipe ARPEGE à privilégier une approche de type expérimentale pour aborder les questions relatives à la pratique et à l’enseignement du projet.

Deux missions en cours croisent ces trois axes :
- Pilotage d’une mission de recherche-action visant à  la production d’outils méthodologiques  dans le cadre de la mise en œuvre de l’Opération Campus par l’université de Bordeaux (PRES), quadriennal 2009-20012.
- Pilotage du volet de coopération internationale du programme européen LEADER du pays du Bassin d’Arcachon Val de l’Eyre, en collaboration avec la faculté d’architecture de l’Université Kasetsart à Bangkok. 2009-2012.   

École doctorale de rattachement
Rattachement en cours à l’école doctorale Montaigne - Humanités Bordeaux III.