Journée d'étude doctorale - Unité de Recherche PAVE

L'ÉTAT DE L'UTOPIE
Les nouvelles conditions de la ville comme projet social

• Vendredi 14 avril 2017 - 9h > 17h30 - salle 8 BER - entrée libre

Cette journée d’étude abordera les mutations contemporaines des approches de la ville comme l’outil d’un projet social.

Si la tradition de la pensée utopiste tend à associer une société idéale à une forme urbaine définie, la croyance que l’espace conçu induise et maintienne un ordre social donné est aujourd’hui affaiblie. En même temps, la ville semble connaître une renaissance en tant qu'« unité de lieu » pour l’action politique et pour des expériences alternatives aptes à affronter les défis sociaux et sociétaux précipités notamment par la crise économique et par les crises de la démocratie représentative et de l’État nation.

Au sein de ce paradoxe par lequel la pensée utopiste s’ancre dans un lieu tout en se méfiant des plans d’ensemble, nous proposons d’explorer diverses démarches qui resituent le projet social de l’architecture dans les cadres mêmes de la production de l’espace, posant ainsi une critique des modèles urbains en vigueur.

 

 

Programme

• 9h-12h30 / Conférences et discussion modérées par Gilles Pinson (professeur à Sciences Po Bordeaux, chercheur au Centre Émile Durkheim UMR 5116)
avec
Valéry DIDELON, architecte, docteur en architecture, professeur ENSA Paris Malaquais
« Euralille et le saut quantique »

Louise JAMMET, architecte, doctorante laboratoire PAVE/ CED UMR 5116 SP2
« Le projet social au risque de la standardisation de la fabrique urbaine »

Lucinda CORREIA, architecte, doctorante Université de Lisbonne
« Légiférer pour la fiction architecturale : le droit de l'urbanisme au-delà des utopies »

• 14h-17h30 / Tables rondes animées par Kent Fitzsimons, directeur du laboratoire de recherche PAVE, maître assistant ENSAP Bordeaux, sur les projets et les expériences d’organisation sociale alternative dans la ville contemporaine
avec entre autres :
Hocine Aliouane-Shaw de Bruit du Frigo, Jean-Marc Gancille de Darwin et Evolution, et Emmanuelle Goïty de Baobab dealers d’espaces.

> Conférence de clôture et synthèse des échanges
Grégory Busquet, maître de conférences en sociologie, Université Paris Ouest et chercheur laboratoire Mosaïques UMR Lavue