GRECCAU

Groupe Recherche Environnement, Confort, Conception Architecturale et Urbaine

Laboratoire de recherche habilité depuis 1986, par le Ministère de la Culture et de la Communication.
École doctorale  ED 209 « Sciences Physiques et de  l'Ingénieur » -
Université de Bordeaux

Directeur - Catherine Semidor, Docteur ès Sciences Physiques, HDR, Professeur, responsable scientifique du GRECAU
envoyer un e-mail



Laboratoire de recherche habilité depuis 1986, par le Ministère de la Culture et de la Communication.
Projet d'association à l’UMR/CNRS Institut de Mécanique et d’ingénierie de Bordeaux (I2M).
École doctorale de rattachement : ED 209 « Sciences Physiques et de  l'Ingénieur », spécialité Sciences et techniques architecturales - Université Bordeaux 1

Axes de recherche et orientations scientifiques
Le GRECCAU est une équipe pluridisciplinaire qui se situe à l'interface entre recherche fondamentale conduite par des scientifiques et recherche appliquée menée par ceux-ci avec des praticiens. Les travaux de ses chercheurs s'inscrivent dans une problématique globale fondée sur l’étude des relations entre le milieu construit et son environnement en voulant prendre en compte le vécu et le confort des usagers ainsi que les représentations que ces derniers en ont pour eux-mêmes et s’en font aux yeux des autres.

Á partir de l'étude des facteurs d'ambiances physiques, (dans la dimension du sonore, de la lumière naturelle et artificielle, des conditions climatiques et d'économies d'énergie), de leur perception et de leur représentation ainsi que de leur interrelation avec les formes urbaines et architecturales, des méthodologies visant à produire des outils d'aide à la décision et à la conception des espaces ont été développées. Sont également abordées les thématiques portant sur matériaux de construction durables notamment le bois. Il s'agit donc d'investir des champs d’étude appliqués aux projets architecturaux et urbains, notamment à travers des approches transdisciplinaires concernant le développement durable, les processus dynamiques de transformation de la ville, du paysage ou du patrimoine et les jeux d’acteurs du projet. Pour l'ensemble de ces travaux sont abordées les questions techniques mais également d'une façon systématique les approches sociologiques, psychologiques et anthropologiques touchant aux usages et aux acteurs.

Les axes de recherche actuellement suivis se développent sur deux échelles : celle de l'espace public et celle du bâtiment. Les travaux menés dans le cadre d'un programme de recherche PREDIT soutenu par l'ADEME  et qui ont abouti à l'élaboration d'un guide méthodologique permettant d'évaluer la qualité du paysage sonore urbain appartiennent à la première échelle. On peut noter qu'une partie des thèses portent sur la qualité environnementale à l'échelle du quartier.

On peut rattacher les autres thèses ainsi que les travaux de recherche soutenus par le Conseil Régional d'Aquitaine sur les Bâtiments Bois Passifs en Aquitaine et Maisons Passives du Futur en Pin Maritime à la seconde échelle.
Par l'intermédiaire de ses membres le GRECCAU appartient au réseau Xylofutur et au GdR CNRS 3372 Ville Silencieuse duraBLE (VISIBLE) au niveau national et aux réseaux internationaux Passive and Low Energy Architecture, Ambiances.net, COST Action TD 0804 on Soundscape of European Cities and Landscapes ainsi qu'au groupe ISO /TC 43/SC 1/WG 54 "Evaluation de la perception de la qualité du paysage sonore".