Architecture et construction durable

Les thématiques du durable, à travers l’Architecture, la construction et les matérialités, font partie intégrante des préoccupations fondamentales des chercheurs du GRECCAU. Les questions concernant l’architecture passive et le développement d’innovations dans des registres apparentés aux matériaux et systèmes « low-tech » sont également des moteurs actifs des recherches que nous menons.

Nous vivons actuellement une période de mutation profonde de notre société, une révolution. Être architecte aujourd’hui, c’est avoir la chance d’être acteur du début d’une époque en assistant à la fin d’une autre. Le concept du développement durable replace aujourd’hui l’homme au centre du dispositif, le considérant comme l’acteur majeur de l’équilibre entre les quatre sphères : social, environnemental, économique et culturel. Agir dans le sens de cette transition écologique, c’est retrouver la place de l’Homme dans l’écosystème, aborder humblement la question de l’Architecture durable tout en cherchant à redonner du sens au travail de l’architecte et à son statut de maître de l’œuvre. C’est aussi apporter de la réflexion, de l’innovation, sur tous les leviers permettant d’atteindre cet objectif.

Construire durablement, c’est réfléchir en termes d’économie circulaire, notamment au travers de l’utilisation des matériaux recyclés et/ou bio-sourcés dans un but de préservation de nos ressources naturelles et de santé de l’habitant, c’est réfléchir en termes de sobriété énergétique et d’intégration de sources d'énergies renouvelables, c’est réfléchir en termes de sobriété de l’eau, de préservation de la biodiversité et de développement de cycles vertueux associés.
Cette éco-construction consiste à limiter l'impact des bâtiments sur l'environnement, en privilégiant la qualité d’usage et le bien-être grâce à une qualité supérieure en matière d'Architecture, de spatialité, de durabilité et de pérennité. Elle prend en compte tout le cycle de vie des ouvrages, du choix des produits initiaux jusqu'à leur déconstruction et leur recyclage.

Les travaux conduits par les chercheurs du GRECCAU sont transposés dans la pédagogie, notamment au sein de l’atelier de conception du master « Architecture, Ingénierie, Environnement et Ville Durable ». Les étudiants y élaborent un projet d’architecture en équipe avec des élèves ingénieurs, notamment ceux du parcours « Ingénierie de la Construction Bois » du Master Mécanique et Ingénierie de l’Université de Bordeaux ainsi qu’avec ceux de l’ISABTP (Anglet). Ces partenariats invoquent fréquemment l’intervention sur le déjà-là et privilégient l’utilisation du Bois, matériau renouvelable bénéficiant d’un excellent « bilan carbone ». L’ensemble des matériaux bio-sourcés y sont également questionnés dans leurs dimensions constructives, mécaniques, évolutives et esthétiques et dans la pertinence de leurs utilisations afin de produire une Architecture sobre.
Ces travaux conduits par les chercheurs du GRECCAU sont aussi moteurs de l’atelier de conception et réalisation Architectes-Ingénieurs « Solar Decathlon », en place sur le campus de Bordeaux et axé depuis quelques années sur les problématiques de l’Architecture en climats chauds et très chauds.

Cette nouvelle façon de concevoir et construire, durablement, impose une démarche interdisciplinaire et entraîne une collaboration accrue entre Architecture et Ingénieries.

Maquette détails et structure issue de l’atelier Architecture, Ingénierie, Environnement et Ville Durable (partenariat ISABTP-Anglet)

Workshop
“Tenségrité - le bois dans tous ses états”,
dans le cadre de WoodRise 2017,
1er Congrès mondial
« les immeubles bois moyenne et grande hauteurs » -
http://wood-rise-congress.org
(partenariats Tokyo University of Science et Shibaura Institute of Technology)