Contrats et financements de recherche

NEXT - Test utilisateurs de l'outil NEST : durabilité à l’échelle du quartier.

Projet INEF4.
Partenaires : Nobatek-INEF4, Tecnalia, CiVy-IMS (UMR CNRS 5255), Passages (UMR CNRS 5219), ENSAP Bordeaux.
Financement GRECCAU : 12k€ sur 3 ans (2015-2017).
Chercheurs GRECCAU impliqués : D. Bruneau (responsable scientifique), A. Barlet, M. Juliot, Catherine Sémidor.

Approche pluridisciplinaire d’ambiances, des conforts et des usages d'immeubles d'habitation à « cour couverte ».
Projet PUCA - Ministère du Logement et de l'Habitat Durable. Convention n°2201044185 du 22/12/2016.
Partenaire : ENSAP Bordeaux.
Financement GRECCAU : 30k€ sur 18 mois (2016-2018).
Chercheurs GRECCAU impliqués : A. Barlet (responsable scientifique), J.-J. Soulas, E. Mérida, C. Sallenave, D. Bruneau.

BAITYKOOL - L'habitat solaire et écologique de demain en climat très chaud.
Projet Solar Decathlon Middle East 2018 (SDME2018 in Dubaï).
Partenaires : Université de Bordeaux, Nobatek-INEF4, ENSAM, Amity University (Dubaï), An-Najah National University (Palestine), ENSAP Bordeaux.
Financement commun : 450k€ sur 2 ans (2016-2018).
Chercheurs GRECCAU impliqués : F. Yusta-Garcia et D. Bruneau (responsables scientifiques), R. Le Normand.

REDIVIVUS : Les mouvements modernes rattrapés par la marche du durable : Leçons, adaptations, et inventions des lieux du quotidien. Bordeaux (France) et Cincinnati (Etats-Unis d’Amérique).
Projet Ministère de la Culture et de la Communication - Direction Générale des Patrimoines - Service de l'Architecture - Bureau de la Recherche Architecturale, Urbaine et Paysagère, Programme Interministériel de recherche 2016-2020. Convention du 17/10/2016.
Partenaire : ENSAP Bordeaux (laboratoire PAVE : porteur du projet).
Financement commun : 56k€  sur 2 ans (2016-2018).
Chercheurs GRECCAU impliqués : A. Barlet (responsable scientifique), E. Mérida, R. Le Normand, M. Juliot.

Improving residential building energy and environmental performance in Palestine.
Programme Al Maqdisi 2015 - Partenariat Hubert Curien, Ministères des Affaires étrangères et Ministères de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.
Partenaire : Department of Building Engineering - An Najah National University (Palestine), ENSAP Bordeaux.
Financement GRECCAU : 8,5k€ sur 2 ans (2015-2017).
Chercheurs GRECCAU impliqués : F. Yusta-Garcia (responsable scientifique), A. Barlet.

%MCEPASTEBIN%

L'ENSAP Bordeaux au SOLAR DECATHLON 2018 !

SOLAR DECATHLON MIDDLE-EAST DUBAÏ 2018

L'ENSAP Bordeaux participe à la compétition SOLAR DECATHLON 2018 MIDDLE EAST à Dubaï.

Avec l'université de Bordeaux, le prototype d’habitat solaire et écologique BaityKool [logement collectif avec une approche bioclimatique] représente la France à la compétition interuniversitaire.

Responsables pédagogiques ENSAP : Ferran Yusta Garcia, Denis Bruneau et Remy Goiffon
Responsable pédagogique Université de Bordeaux : Philippe LAGIERE

 

 

 

En pleine compétition à Dubaï, suivez l'actualité de l'équipe Baitykool sur place jour après jour.

- L'équipe Baitykool finit sur le podium en 3ème position au résultat final de la compétition ! 
Avec au total 5 prix remportés : 1er prix efficacité énergétique, 1er prix en développement durable, 1er prix de l'intégration architecturale des panneaux photovoltaïques en façade et toit,  2ème prix architecture, et 3ème prix en ingénierie et construction , le travail remarquable mis en oeuvre par l'équipe a permis de hisser sur le podium final ce beau projet qu'est Baitykool.
Toutes nos félicitations !!
baitykoolfinakefinale

- Encore un prix pour l'équipe Baitykool qui remporte le premier prix de l'intégration architecturale des panneaux photovoltaïques en façade et toit !
A ce jour l'équipe se trouve en 3ème place du classement général, mais cela reste très serré !

>> Suivez les résultats

L'équipe a besoin de vous pour remporter le prix grand public ! Pour cela connectez-vous sur le concours en ligne et votez pour Baitykool ! ( en raison de la forte affluence le site est lent mais persévérez )

zbiszyxw

- Après avoir remporté le troisième prix d’ingénierie et construction, l'équipe remporte le 1er prix de l'épreuve de projet durable ! A ce jour Baitykool est 2ème de la compétition, mais cela fluctue jour après jour au fil des épreuves. Toutes nos félicitations à eux ! 

baitykool 1baitykool 2baitykool 3baitykool 6

- Les épreuves quotidiennes continuent de se dérouler à Dubaï. Chaque jour, deux ou trois étudiants de l'équipe doivent défendre une épreuve face au jury de la compétition !
Malgré quelques calibrages difficiles au début, la maison se comporte désormais comme prévu : dans les journées ensoleillées la production électrique peut atteindre les 20kWh et si on enlève ce qu’on consomme à l’intérieur (clim, lumière et usage) on arrive tout de même à avoir une production positive de 7kWh.
Les systèmes biologiques , poissons, vers de terre et plantes nourricières, se portent bien, et les visiteurs reviennent parfois plusieurs fois pour redécouvrir le projet tant il semble inspirant.
>> Retrouvez la 8ème newsletter 

BC

- L'équipe Baitykool a terminé le montage de son prototype dans les temps ! La compétition est lancée, et l'équipe assure fièrement et sans relâche les visites guidées de leur projet d'habitat solaire et écologique. Au deuxième jour de la compétition, l'équipe se hisse en tête du classement aux côtés de l'équipe australienne et l'équipe américaine de Virginia Tech ! La concurrence est rude mais l'équipe est motivée.

142356

- A 3 jours du lancement de la compétition, l'équipe Baitykool doit terminer aujourd'hui le montage de son prototype ! L'équipe sur place produit un gros travail. Retrouvez quelques images et vidéos de l'avancée du chantier :

>> Vidéo n°1

>> Vidéo n°2


 1 bis3 bis4 bis5 bis

- 6 jours avant l'inauguration officielle de la 1ère édition du Solar-Decathlon Middle-East à Dubaï, en présence du Prince des Emirats !
Après plusieurs étapes délicates, le montage final du prototype Baitykool est en bonne voie et doit être complètement achevé, réceptionné d'ici lundi 12.11 à minuit.
Plus de 30 BKthlètes et encadrants se relaient (jour et nuit) pour tout réaliser : Baitykool a dès à présent fière allure au milieu des 15 projets en compétition.
>> Retrouvez la Newsletter du mois de Novembre

- Dimanche 4 Novembre 2018 les équipes du Solar Decathlon Middle East ont débuté l'assemblage de leurs prototypes sur le lieu de la compétition à Dubaï.
L'équipe Baitykool a relevé un de ses plus gros défi : transporter le prototype de son lieu de construction jusqu'au site de la compétition pour pouvoir l'assembler ensuite !


69107843125

Pour suivre l'actualité de la compétition : 

>> https://twitter.com/BaityKool
>> https://www.instagram.com/baitykool/?hl=fr
>> http://baitykool.com/


> Découvrez la nouvelle vidéo officielle du projet Baitykool

> Retrouvez l'actualité sur la newsletter

> Le projet BaityKool est sur facebook et sur http://baitykool.com/

> Le Moniteur en parle !

L'ensapBx a déjà participé au Solar Decathlon en 2012 avec le projet SUMBIOSI et en 2014 avec le projet SOLAR SPACE SHIP.

BaityKool, prototype d’habitat solaire et écologique, le défi porté par l’université de Bordeaux, représentera la France à la compétition interuniversitaire Solar Decathlon Middle-East 2018.

Le Solar Decathlon Middle-East va réunir à Dubaï en 2018, 20 universités du monde entier avec l’objectif pour chacune, de réaliser et expérimenter en grandeur réelle, un habitat solaire et écologique à très haute performance et haut niveau d’innovation, sous condition de « climat très chaud ». Cette compétition universitaire internationale en 10 épreuves est un grand défi proposé à des équipes étudiantes de compétences et disciplines multiples, s’appuyant sur des formations, des laboratoires de recherche et des entreprises privées prêtes à collaborer dans ce cadre compétitif.

Candidat parmi plus de 60 projets dont beaucoup proposés par des universités américaines, BaityKool, présenté par l’université de Bordeaux et ses partenaires fait donc partie des 20 projets sélectionnés. La liste a été officiellement dévoilée en présence des équipes concernées ce 5 octobre 2016 à l’occasion du World Green Economy Summit (WGES), sommet mondial de l’économie verte qui se tient actuellement à Dubaï.  
L’université de Bordeaux, forte déjà de 2 expériences de cette compétition (au niveau européen  en 2010 et 2012), porte officiellement le projet BaityKool dans un cadre international, interdisciplinaire et multi-acteurs avec un tout premier réseau de partenaires actifs :
• ensapBx, École Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Bordeaux,
• Arts et Métiers ParisTech, École Nationale Supérieure d’Arts et Métiers,
• Nobatek, centre technologique de la construction durable, opérateur de l’Institut pour la Transition Energétique INEF4,
• An-Najah National University à Naplouse (Palestine),
• Amity University à Dubai (Emirats Arabes Unis).

Le nom de BaityKool est la contraction du mot arabe « baity » ma maison, mon royaume, … associé au très usité anglicisme  « cool » frais, calme, agréable, super, … !  Plus concrètement, le projet vise à concevoir, à réaliser et tester un prototype de logement collectif de 80m2 environ adapté aux climats très chauds, et déclinable sous différentes morphologies en situation urbaine dense et sous des climats caniculaires. Parmi les objectifs, citons au moins 3 points-clés avancés par l’équipe :
> une conception architecturale audacieuse intégrant les fondements du bioclimatisme : le contexte climatique et socio-culturel ainsi que les savoir-faire et savoir-vivre locaux,
> des solutions et actifs technologiques issus de recherches pointues en ingénierie de nouveaux systèmes solaires, de solutions de ventilation ainsi que de matériaux innovants ; seront aussi explorées les innovations transférées d’autres secteurs dont en particulier ceux de l’aéronautique et du numérique,
> enfin, une vision interdisciplinaire large associant des compétences en écotechnologie, santé, confort et qualité de l’air, cognitique et domotique, et en économie.
Nobatek/INEF4, des laboratoires de recherche universitaires dont l’Institut I2M (Mécanique et Ingénierie de Bordeaux), le Groupe de Recherche GRECCAU (Environnement, Confort et Conception pour l'Architecture et l'Urbanisme) de l’ensapBx sont au cœur du projet et trouvent ici l’occasion de pousser leurs recherches dans un cadre compétitif original à forte visibilité, avec l’appui d’équipes étudiantes qui apportent leur dynamisme, leur fraicheur et un vrai regard sur l’habitat de demain.

Les prochaines étapes de BaityKool sont :
> La préparation du premier WorkShop qui réunit, mi-décembre à Dubaï, les équipes pour détailler les règles du concours mais aussi dévoiler leur premier design et la maquette de leur projet,
> La mise en place du consortium de partenaires publics et privés, qui vont d’abord, collaborer et contribuer au développement du projet, puis assurer son transfert vers le secteur économique. La finalité du projet est bien d’apporter des réponses concrètes pour adapter notre habitat urbain aux conditions caniculaires d’une part, et d’ouvrir de nouvelles opportunités de marché à l’international. 

Á propos du Solar Decathlon : Créé à l'initiative de l'US Department of Energy en 2002, le Solar Decathlon est un concours biennal international d'architecture, de design, d'urbanisme et d'ingénierie dont le but est de développer l’émulation, l’innovation, la transmission des savoirs et de la recherche dans le domaine des énergies renouvelables et notamment de l'habitat passif, bioclimatique et de l'énergie solaire. Le défi proposé à des universités du monde entier est de concevoir - dans un cadre académique, et sur une période de deux années – un prototype de 80 m² environ utilisant le soleil comme unique source d’énergie, puis de le construire et tester pendant les 6 semaines du concours sur un même site. Chaque prototype est soumis à une série de dix épreuves qui permettent d’évaluer l’architecture, l'ingénierie, l'efficacité énergétique, la balance électrique, le maintien des conditions de confort, le fonctionnement des équipements électroménagers, la faisabilité économique et la capacité du projet à se développer de manière industrielle, la capacité à communiquer ses idées et la qualité des échanges que chaque équipe entretient avec le public accueilli pendant des visites organisées, la soutenabilité et l'innovation. Ces épreuves sont évaluées soit par des jurys composés d'experts internationaux de renoms à qui chaque équipe présente son prototype et son étude sur la base du dossier élaboré au cours des deux années du projet, soit par des mesures continues du comportement de chaque prototype (monitoring) durant la durée de la compétition.