Archi-Folies 2024

Archi-Folies 2024

Les folies sont les seules choses qu’on ne regrette jamais. Oscar Wilde – Le portrait de Dorian Gray

Archi-Folies 2024 : Projet ENSAP Bordeaux : Jean Benayoun-Bost, Enzo Giramelli, Hugo Monroux
©DICOM / Accorsini Jeanne / Sipa Presse

Archi-Folies, qu’est-ce que c’est ?

À l’occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, les 20 Écoles Nationales Supérieures d’Architecture et de Paysage ont été invitées à imaginer et construire une « Archi-Folie » au Parc de La Villette à Paris.

Ce projet fait échos aux 26 folies créées par Bernard Tschumi dans le même parc.

Chaque Archi-Folie, ou pavillon éphémère, est destinée à accueillir l’une des 20 fédérations sportives françaises pendant les Jeux Olympiques et Paralympiques.

Le Pavillon de l’ENSAP Bordeaux représentera la Fédération Française de Pentathlon Moderne (ci-après FFPM).

Ce projet est porté par le Ministère de la Culture et l’établissement public du parc et de la Grande halle de La Villette (EPPGHV), le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), Paris 2024, la Délégation générale à la transmission, aux territoires et à la démocratie culturelle (DG2TDC), la Direction générale des patrimoines et de l’architecture et le réseau des 20 ENSA.

Le Pentathlon Moderne de l’ENSAP Bordeaux – Le projet en quelques mots …

Le pavillon prendra place dans le parc de la Villette tout comme les 19 autres pavillons sportifs. Le projet se situe plus exactement sur les berges du canal Saint-Martin, accolé à la passerelle et aux folies de Bernard Tschumi.

Le pavillon prend place sur une parcelle de 11.25m par 11.25m pour une superficie totale de 126m2.

Cet espace accueillera à la fois un espace de rassemblement et de représentation pour la fédération sportive mais également un lieu de démonstration des sports.
Cette démonstration sportive se fera au travers d’une expérience sensitive. Ce choix vient de la difficulté de réaliser des démonstrations d’équitation, de course et de natation dans un pavillon.

La proposition de pavillon consiste en un parcours qui fera vivre aux visiteurs l’expérience complète d’une compétition dans cette discipline. Cela passe donc d’abord par la vue mais également par l’ouïe, l’odorat, le toucher et même le goût.

En lien étroit avec la fédération, les étudiants ont pu synthétiser l’essence de chaque épreuve afin d’en tirer un distillat d’idée scénographique. L’objectif final étant que même les athlètes de l’équipe nationale soient surpris par la justesse de l’expérience.

4 épreuves, 4 salles distinctes autour d’un patio central. Chaque pièce possède des caractéristiques différentes et propres à son sport.

L’architecture se met alors au service du sport pour le représenter sous tous ses aspects.

Il y a un sas entre chaque salle, blanc, pur, dont une chose se dégage : la voix de l’entraîneur, le soutien émotionnel, l’avis, le conseil. Ces espaces sont dédiés aux rapports à l’entraînement et à l’entraîneur, des moments forts que vivent les athlètes lorsqu’ils ne sont pas sous le feu des caméras.

“Le pentathlon étant un sport composite dont l’ordre des sports dépend des phases en cours, nous avons dû sélectionner un ordre qui refléterait le moment où les sensations atteignent leur paroxysme : La Finale.”

Le parcours des salles : Équitation, escrime, natation et enfin Laser Run.

Un voile continu se dépose alors sur la structure légère du projet afin d’unifier les salles et les différentes épreuves sous une même bannière, celle du pentathlon moderne.

L’ensemble du projet est réfléchi dans une logique d’économie des matériaux.

Des matériaux simples : pin Douglas, OSB et bambou pour un bâtiment occupant 100% de la parcelle et peu coûteux.

Stade d’avancement du projet

Suite au concours qui s’est déroulé au sein de l’ENSAP, des étudiants ont conceptualisé une pavillon avec la participation d’enseignants en architecture, structure, bioclimatique et design afin d’obtenir un projet viable, écologique et innovant aussi bien en termes de scénographie que d’architecture.

Archi-Folies est un projet labellisé Olympiade culturelle.

 

 

 

 

L’Olympiade Culturelle, c’est quoi ?

” L’Olympiade Culturelle est une programmation artistique et culturelle pluridisciplinaire qui se déploie de la fin de l’édition des Jeux précédents jusqu’à la fin des Jeux Paralympiques. Pour Paris 2024, trois saisons permettent d’ajouter aux émotions sportives celles de la création artistique. L’Olympiade Culturelle développe une programmation originale qui explore les liens entre l’art et le sport, mais aussi les valeurs communes aux arts et aux sports comme l’excellence, l’inclusion, la diversité culturelle, l’universalisme. Elle amène la culture dans les lieux sportifs ou insolites. De l’été 2022 à septembre 2024, plusieurs grands rendez-vous sublimeront, grâce à la création artistique, le dialogue entre sport et culture, dans tous les territoires désireux de s’engager dans l’aventure.”

Partager sur